Comment se passe la guérison après l’intervention d’un décollement de rétine ?

décollement de rétine

Publié le : 04 juillet 20227 mins de lecture

Vous venez de se faire opérer la rétine des yeux ou bien en-cours d’opération ? Le décollement de la rétine est une urgence chirurgicale caractérisée par un raccourcissement du champ visuel ou une perte totale de la vision. Ces troubles visuels précèdent souvent des impressions telles que la vision d’éclairs de lumière ou de mouches volantes. C’est pourquoi il faut consulter un ophtalmologue. En cas de décollement de la rétine, une intervention chirurgicale d’urgence peut être recommandée. Mais comment se passe la guérison après l’intervention d’un décollement de rétine ? Une situation délicate, découvrez ici ce que vous devez faire.

Qu’est-ce que le décollement de la rétine (RD) ?

Le décollement de la rétine (RD) est le détachement du tissu rétinien du substrat sous-jacent (épithélium pigmentaire), semblable au décollement d’un papier peint d’un mur. Plus de neuf cas sur dix aboutissent à un décollement de la rétine, où un ou plusieurs décollements de la rétine se produisent. Dans le trou, du liquide oculaire peut s’écouler sous la rétine, provoquant son détachement progressif. La rétine détachée ne fonctionne plus et la zone détachée correspond à un couvercle noir et sombre dans le champ de vision. Afin d’améliorer ce dernier, faire une vitrectomie est importante. En effet, il s’agit d’une opération consistant à retirer toute sorte d’élément vitré dans l’œil.

Suivi postopératoire – Pourquoi est-ce important ?

Le traitement chirurgical du décollement de la rétine est généralement réussi si le processus de guérison est satisfaisant. Si la rétine ne se rattache pas et que la vision n’est pas rétablie, une seconde opération peut être envisagée. Cependant, il peut s’écouler plusieurs semaines avant qu’une seconde opération soit effectuée. Après le suivi postopératoire, l’ophtalmologiste peut évaluer le rétablissement et confirmer que l’opération a été réussie. Des visites régulières chez le chirurgien sont nécessaires pour surveiller la guérison de la rétine. La fréquence et le moment de ces visites dépendront du processus de guérison. Si le chirurgien a utilisé de l’huile de silicone, celle-ci doit être retirée lors de la deuxième opération des yeux. Il est important de prendre des précautions pour assurer un rétablissement complet et rapide.

Quelles sont les indications à observer en postopératoire ?

Après l’opération, il est normal de ressentir un certain inconfort, comme une sensibilité des yeux à la lumière, des rougeurs, des gonflements, des démangeaisons et des larmoiements. On vous donnera des analgésiques. Si la conjonctive est suturée, une gêne sous forme de « démangeaisons » ou de sensation de « corps étranger » persistera pendant 2 à 3 semaines jusqu’à ce que les sutures soient retirées naturellement. D’ailleurs, pendant la période de convalescence apres vitrectomie, différents éléments doivent être pris en compte.

Doit-on porter un bandage ?

Les bandages ne doivent être portés que le jour de l’opération. Après l’opération, le patient quitte la salle d’opération et le centre de traitement avec un pansement sur l’œil. Il est appliqué de manière aseptique à la fin de l’opération. Ce pansement peut être retiré le lendemain matin et ne doit pas être réappliqué par la suite.

A-t-on besoin d’un traitement ?

Les gouttes oculaires post-opératoires doivent être utilisées quotidiennement. À la fin de la consultation préopératoire, une ordonnance vous sera remise afin que vous puissiez acheter des gouttes ophtalmiques dans une pharmacie. Respectez l’ordre, la posologie et la durée d’administration indiqués sur l’ordonnance.

Est-il nécessaire d’utiliser un kit de récupération de vitrectomie ?

Après une opération aussi importante, il est important que le patient ait le temps de se rétablir. Les médecins conseillent généralement à la personne opérée de maintenir la position du globe. Un équipement spécial peut être utilisé pour s’asseoir confortablement dans cette position. Il s’agit d’un coussin vitrectomie. Il permet également au patient de dormir confortablement en position couchée et de maintenir une posture correcte, ce qui accélère la récupération après une vitrectomie.

Ce qu’il faut retenir

La vitrectomie est une intervention chirurgicale pratiquée sur l’œil. Avec toutes les caractéristiques attendues dans le cadre d’un rétablissement après une opération d’anomalie maculaire, l’usage d’un matériel pour vitrectomie convalescence est indispensable. Ces appareils sont conçus pour offrir à l’utilisateur un confort maximal. Il permet aux utilisateurs de continuer à mener une vie quasi normale tout en se remettant d’une chirurgie maculaire ou d’un décollement de la rétine. Ainsi, vous pouvez en louer ou bien sûr en acheter dans des magasins dédiés pour un maximum de confort. 

Toutefois, pour un bon rétablissement, il est interdit de faire un voyage en avion ou dans des zones montagneuses. En cas d’anesthésie générale pour d’autres raisons, la présence de gaz intraoculaire doit être signalée à l’anesthésiste. Si de l’huile de silicone a été utilisée, elle doit être retirée après l’opération. Dans la plupart des cas, la rétine est restaurée après une seule opération. La récupération de la vision dépend de l’état de la rétine avant l’opération et peut être évaluée après plusieurs mois. D’autres blessures aux yeux peuvent limiter la récupération.

3 conseils pour garder vos yeux en bonne santé
Pourquoi vaut-il mieux choisir un opticien mutualiste ?

Plan du site